Chargement

Bac Pro Réparation des carrosseries

image Réparation des carrosseries

Durée de formation : 2 ans

Présentation

LES OBJECTIFS :

 

Les titulaires de ce baccalauréat professionnel sont chargés, au sein de l'équipe de réparation : d'accueillir le client et de réceptionner le véhicule ; de repérer de remplacer les éléments détériorés de contrôler et de réparer les structures de préparer et de réaliser Ia mise en peinture des éléments de carrosserie ; de remettre en conformité le véhicule avant de finaliser l'intervention,

Ces techniciens contribuent par ailleurs l'amélioration de la satisfaction de la Clientèle en intégrant une démarche qualité dans toutes leurs activités,

Ils peuvent travailler dans tout type d'entreprise de réparation de carrosseries de véhicules automobiles (ateliers indépendants, ateliers rattachés au réseau d'un constructeur ou intégrés une entreprise ou une collectivité, ateliers de réparation rapide)

 

 

Organisations de la formation

 

Sur deux ans (après un CAP carrosserie) :

- Analyse fonctionnelle et structurelle : analyse fonctionnelle et Structurelle, lecture et représentation d’un élément et/ou d'un mécanisme, comportement des systèmes mécaniques,

- Réparation des carrosseries : matériaux utilisés en carrosserie, techniques d'assemblage, recouvrement,

- Véhicules : organisation structurelle, fonctions techniques implantées dans les véhicules, systèmes électriques, règles de sauvegarde et paramétrage,

- Fonctions de l’activité de service : communication et commercialisation, organisation de Ia réparation et consumérisme, qualité, santé et sécurité du travail, tri Sélectif des déchets.


Métiers accessibles :

Le titulaire de ce bac pro est un technicien travaillant dans une entreprise de réparation des carrosseries de véhicules automobiles, de cycles ou de motocycles,

Il sait gérer l’accueil de la clientèle. Après avoir réceptionné le véhicule, il peut en remplacer les éléments endommagés puis réalise Ia mise en peinture.

Enfin, il veille au contrôle et Ia finalisation de l’intervention en intégrant une démarche qualité.

Qualités requises :

 

Un bon carrossier-tôlier dispose d'une agilité manuelle indéniable, ce métier exigeant de fortes capacités de précision et de minutie. Il a une expertise dans le domaine de Ia manipulation des métaux et des mécanismes d'assemblage de ceux-ci. Il doit par ailleurs avoir conscience de l'évolution notable des technologies automobiles ces dernières années, et avoir connaissances des nouveaux matériaux exploités dans les automobiles récentes, le plastique ou l'aluminium par exemple.

Comme c’est le cas de Ia plupart des fonctions exercées dans le milieu automobile, le carrossier-tôlier doit avoir des bases solides en mécanique, en électricité et en électronique. En effet, il est souvent amené å effectuer le démontage d'appareils électroniques, dont il doit connaître le fonctionnement afin de ne commettre aucune bévue.

Il doit par ailleurs faire preuve de patience et de flexibilité (tant physique que psychologique) : les horaires d'un garage sont très variables, l'environnement professionnel assez bruyant et les positions de travail plutôt inconfortables.

 

 

Conditions d’accès :

 

Être titulaire d'un CAP Réparation des carrosseries.